2 (5)
1 (4)

Procédé de sélection de clones de bananes, et clones de bananes obtenus par ledit procédé (US 8097773, B2 – date de publication: 17 janvier 2012)

Le brevet correspond à une technologie permettant d’obtenir une population de mutants générés génétiquement par manipulation des vitroplants. Le mécanisme génétique de mutagenèse est associé à l’activation d’éléments rétrotransposables dans les plantes in vitro. La revendication du brevet inclut la protection des variétés GAL et JAFFA.

Plantes résistantes aux parasites se nourrissant de cytoplasme (US 8716554,B2 – date de publication: 6 mai 2014).

La technologie inclut l’expression d’un élément d’ARN double brin dans les plantes, ciblant un gène spécifique (col -5) dans les nématodes. Cet élément inactivateur abolit le développement des embryons de nématodes. On obtient en conséquence une résistance totale aux nématodes pathogéniques des plantes.

Gènes sensibles au sel utilisés pour générer des plantes transgéniques résistantes à la salinité  (US 7 897 840, B2 date de publication : 1er mars 2011).

La technologie inclut l’expression de gènes spécifiques d’une algue unicellulaire alimentée dans des conditions salines extrêmes. Les plantes fournissant le gène sont très résistantes à la salinité et aux habitats secs.

Une variétés de bananes appelée « ADI » (US PP20, 645, P3 – délivré le 12 janvier 2010). La variété ADI est protégée par la protection des  végétaux  en Israël, au Costa Rica et dans l’Union européenne (par le CPOV).

La variété ADI est une banane Cavendish combinant une petite taille, une floraison et une croissance rapides, un régime lourd et un nombre important de doigts par main.

Plant de bananes appelé « RA »

Brevet en cours d’examen dans diverses régions du monde.